Ainichtem (Kabyles)

 

 

Ceci est raconté par Simoa, le fils d’Abid, (Simoa ben Abid) et ça doit être vrai. Il est dit que Simoa, le fils d’Abid, quand il avait dix-huit ans, était le plus beau des hommes. Jusqu'à cet âge, il était toujours resté à la maison, n'avait jamais rien connu et ne savait pas quelle force indomptable il avait dans ses parties génitales.

 

Mais lorsque Simoa eut dix-huit ans, il dit : « Maintenant je vais voyager. » Simoa ben Abid prit donc congé des siens et quitta son village.

Simoa erra. Lorsque le premier soir de ses pérégrinations il voulut s’installer le long du chemin pour dormir, il entendit de la musique. La musique provenait d'une ville des environs. Lorsque Simoa vit cela, il ne se coucha pas, mais il alla jusqu’à la ville.

Who's Online

Nous avons 444 invités et aucun membre en ligne