La Nuit de la Poule

 

-Tu n’as pas idée à quel point les hommes sont vains et cruels- me disait une amie poule il y a presque un siècle, lorsque j’étais encore jeune et vierge et que j’habitais une basse-cour indescriptiblement somptueuse, peuplée d’arbres fruitiers.

-Le problème- en fait lui répondais-je, en secouant ma blanche queue- est que tu ne les comprends pas ; tu n’as même pas pris la peine de les observer correctement. Avoue ! Qu’as-tu fait au cours de la plus grande partie de ton existence, à part courailler comme une fofolle après tes cent maris et couver comme une bourgeoise ? L’homme est un être admirable, charitable et très sage, envers qui nous devons être profondément reconnaissantes !

Who's Online

Nous avons 445 invités et aucun membre en ligne