Ragoût de Veau

 

-Veuillez poursuivre – indiqua l’éminent médecin, sans cesser de balancer une jambe ni de regarder cet homme qui se trouvait devant son bureau, et qui voulait être informé si, du point de vue clinique, il existait une possibilité d’éviter la potence, infligée pour avoir commis le vilain et sale meurtre de dévorer impunément un nourrisson rondouillard.

L’anthropophage –qui faisait  la une des principaux journaux ces jours-là – venait de faciliter ses données personnelles au médecin : il avait cinquante ans, était marié, sans enfants, représentait une société de produits chimiques et mesurait un mètre soixante. Il était en mesure de démontrer qu’il avait été, en général, une personne cordiale et pacifique, et que tous l’avaient en estime, en homme honnête et charitable qu’il était. Il jouissait d’une confortable position économique et réalisait occasionnellement de brefs voyages à l’étranger pour des raisons professionnelles. Le médecin avait pris bonne note de tout cela, sans jamais cesser de balancer sa jambe, et demandait maintenant à son patient de raconter son histoire. Ni l’un ni l’autre ne semblaient troublés, mais plutôt intrigués par ce que l’autre faisait ou disait, comme si la question se bornait simplement de savoir s’ils avaient les mêmes goûts en matière de fleurs, de plats, ou s’ils coïncidaient tous les deux au niveau de leurs appréciations sociales et politiques.

 

 

Who's Online

Nous avons 258 invités et aucun membre en ligne